Rechercher

N'oubliez pas de faire ceci avant de prendre votre retraite

Dernière mise à jour : 28 juil.


La retraite est un moment auquel plusieurs d'entre nous aspirons. Après une vie de dévouement sur le milieu du travail, elle est bien méritée. Si vous approchez de votre retraite, probablement avez-vous une liste d'objectifs à rencontrer et de processus à mettre en place avant de quitter votre travail. Il est important d'utiliser tous les outils qui nous sont offerts même s'ils ne semblent pas utiles aujourd'hui. Je me permets donc de vous présenter une ressource moins discutée qui vous aidera à bénéficier d'une retraite moins stressante et qui vous apportera plusieurs avantages monétaires, mais qui doit idéalement être mise en place AVANT votre départ du marché du travail.


Plusieurs d'entre vous avez pour objectif de terminer de payer votre propriété avant de prendre votre retraite. La raison principale étant que normalement, lorsqu'on quitte pour la retraite, nos revenus diminuent, donc notre train de vie doit lui aussi diminuer. Le paiement récurrent du prêt hypothécaire est pour plusieurs un gros morceau du budget. Il est donc logique de vouloir éviter d'avoir un financement hypothécaire sur notre propriété à la retraite.


Cela dit, nous avons tendance à utiliser le terme "hypothèque" à tort et à travers. Il y a une distinction majeure entre une hypothèque et un prêt hypothécaire. Une hypothèque immobilière est simplement une garantie que prend un créancier sur votre bien immobilier, soit votre propriété. En contre partie, un prêt ou un financement hypothécaire se veut un montant dû à un prêteur et garanti par un bien, ici, immobilier. Ce dernier vient avec un paiement récurrent, généralement mensuel ou bi-hebdomadaire, et avec une période de remboursement, autrement appelée "amortissement". Si vous avez bien suivi, le fait d'avoir une hypothèque ne vous engage financièrement en rien si le prêt hypothécaire est payé.


Maintenant, vous pouvez avoir plusieurs types de produits sous une hypothèque. Bien sûr, il y a le prêt hypothécaire à échéance (le financement hypothécaire standard), il y a la marge de crédit hypothécaire et il y a même la carte de crédit hypothécaire.


Mon conseil est le suivant: bien que vous êtes heureux d'avoir terminé de rembourser votre immeuble, enregistrez une marge de crédit hypothécaire à votre demeure avant de prendre votre retraite. Et pas n'importe quelle, car toutes les marges de crédit ne sont pas égales. Je vous invite à discuter avec un courtier hypothécaire en qui vous faites confiance et qui pourra bien vous expliquer les nuances entre les produits offerts. Si vous n'Avez pas de courtier, il me fera plaisir de vous accompagner. Voici différents scénarios où la marge de crédit hypothécaire pourrait vous être utile durant votre retraite.


Revenu complémentaire


Lors d'une rencontre avec votre planificateur financier, il est possible qu'on vous explique que selon les revenus de retraite auxquels vous avez droit et des placements que vous avez présentement accumulés, il vous manque un certain revenu pour conserver le rythme de vie que vous désirez. Vous pouvez toujours vous retourner vers la marge de crédit hypothécaire pour décaisser un revenu complémentaire. Si, exemple, vous avez une marge de crédit enregistrée de 300 000$ sur votre propriété et que vous désirez augmenter vos revenus nets (pas d'impôt à payer sur ce montant) de 5 000$ par année, vous pouvez retirer mensuellement 417$ de votre marge de crédit, et ce durant 25 ans, si le taux d'intérêt de votre marge était de 6% par année, sans ne jamais devoir payer d'intérêt. Comment est-ce possible? Un des prêteurs offre présentement une marge de crédit qui permet de capitaliser les intérêts dus. En somme, ça signifie que tant que la marge n'est pas utilisée à pleine capacité, les intérêts s'ajoutent au prêt au lieu que vous n'ayez à les payer mensuellement. Qu'arrive-t-il une fois qu'il n'y a plus de capacité sur la marge? Vous devriez minimalement rembourser les intérêts mensuels. Si votre budget ne vous le permet pas à ce moment, il existe d'autres produits de financement qui vous permet de ne pas devoir rembourser ce montant ou vous pouvez vendre votre propriété.


Ça peut sembler un peu extrême comme solution, mais n'oubliez pas que si vous prenez votre retraite à 65 ans, ça signifie que vous bénéficieriez, selon le scénario précédent, d'un revenu supplémentaire de 5 000$ par année durant 25 ans sans devoir débourser quoi que ce soit. Ce n'est qu'à 90 ans que vous devriez considérer utiliser une nouvelle solution de financement hypothécaire, exemple l'hypothèque inversée (je vous en parlerai plus en détail dans un autre article) ou de vendre pour racheter une plus petite propriété si vous désirez continuer à vivre dans une propriété détenue par vous. Comprenez que si votre demeure vous permet d'obtenir une marge de crédit hypothécaire de 300 000$ aujourd'hui, ça signifie qu'elle vaut présentement 460 000$, donc probablement au dessus de 1,2M$ dans 25 ans. Mettez les chiffres en perspective et vous réaliserez que ce n'est donc pas un gros risque et ça vous permet de mieux profiter de votre retraite.


Accès à vos revenus à l'avance


Peut-être n'aurez-vous pas besoin de plus de revenus que ce à quoi vous aurez déjà droit à votre retraite, mais il peut arriver que vous ayez besoin d'y avoir accès avant de pouvoir les retirer. Exemple, vous aimeriez partir en voyage à l'automne, mais vous ne pouvez pas décaisser plus de placements que ce vous avez déjà retiré durant l'année en cours pour des raisons fiscales. Voici les options qui s'offrent à vous:

  • Solution la plus dispendieuse: payer le voyage à l'aide d'une carte de crédit et payer les intérêts sur le solde jusqu'à ce que vous ayez accès à la rembourser, soit en janvier prochain;

  • Solution intermédiaire: après un mois sur la carte de crédit, utiliser une marge de crédit personnel avec un taux d'intérêt largement inférieur à celui de la carte pour rembourser celle-ci;

  • Solution idéale: après un mois sur la carte de crédit, utiliser une marge de crédit hypothécaire avec un taux d'intérêt inférieur à celui offert par une marge de crédit personnelle pour rembourser la carte.

Cet exemple pourrait s'appliquer à d'autres situations: une réparation onéreuse de la maison à exécuter en urgence, un problème imprévu avec la voiture ou tout autre besoin qui vous forcerait à toucher à plus d'argent durant une année précise.


Solution de rechange lors d'une moins bonne période en bourse


Si vous participez à la bourse, vous savez qu'il y a d'excellentes périodes, mais aussi de moins bonnes. Supposons que vous prévoyez décaisser 25 000$ de vos placements à chaque année, il serait judicieux que vous ayez une solution de rechange pour palier aux temps moins forts. Vous pourriez donc perdre considérablement au cours d'une année, vous servir de votre marge de crédit hypothécaire à ce moment, attendre de récupérer toutes vos pertes et même de faire un profit, retirer votre argent et rembourser la marge à ce moment. Tout dépendamment du type de compte à partir duquel vous investissez, il est important que vous compreniez qu'il est possible qu'en retirant plus durant une même année fiscale vous soyez plus imposer. Il est donc important que vous en discutiez avec votre comptable ou votre planificateur financier avant d'opter pour une telle stratégie. Cela dit, il y a bien des scénarios où cette stratégie peut vous permettre de sauver des milliers de dollars.


Remettre votre héritage de votre vivant


La maison est une grande partie de l'héritage qu'on peut laisser à notre départ. Il est difficile de subdiviser un bien immobilier. C'est pourquoi il y a plusieurs personnes qui légueront leur demeure à plus d'un membre de la famille en même temps, ce qui peut entraîner des complications et des querelles entre les héritiers. La marge de crédit hypothécaire ne règle pas tous les problèmes, mais elle peut vous permettre de remettre une bonne partie de l'équité disponible sur votre maison en dons à différents membres de votre famille de votre vivant. Vous pourriez donc être présent pour voir vos êtres chers jouir de votre héritage, ce qui n'a pas de prix selon moi.


Conclusion


Il y a beaucoup de préparation lorsqu'on prévoit une retraite. Il est important de s'assurer qu'on a le plus d'outils dans notre coffre. Se donner accès au bon produit de marge de crédit hypothécaire est l'un de ces outils. Même si vous n'en avez pas besoin dans l'immédiat, on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve. N'hésitez pas à en discuter avec votre courtier hypothécaire et/ou votre planificateur financier. Et surtout, agissez AVANT de dire au revoir à vos collègues de travail.



38 vues